DES TASSES ET DES FORMES

Publié le par artvalorem.over-blog.fr

Les tasses en série accompagnées de leur soucoupe apparaissent au début du XVIII°Siècle, auparavant le terme désignait toute sorte de récipient à boire.

 

La tasse litron est parfaitement cylindrique et a été éxécutée depuis ses origines à la manufacture de Vincennes vers 1752 et s'inspire de la chope. Elle peut mesurer de 6 à 17 cm de haut , elle est à fond plat et assortie d'une soucoupe aussi à fonds plat et à haut bord oblique.

IMG_0917.JPG

 

IMG_0944.JPG                                                         marque de Sèvres du XVIII°Siècle

 

 

Le gobelet Bouillard est mentionné pour la première fois en 1753. Il porte le nom d'un artisan de Sèvres. Produits en trois grandeurs, il a été fabriqué jusqu'à la fin du XVIII°Siècle. Cette tasse était principalement destinée au thé et était souvent appairée à une théière ou à une cafetière.

212-Tasse-Bouillard.JPG

 

 

La tasse coupe est une tasse à thé. Le modèle de Sèvres présenté est inspiré de l'antique. Initialement un pochon sans anse ni soucoupe copié de la Chine, la tasse à thé restera une tasse basse.

215.JPG

 

 

La tasse à chocolat voit le jour en 1816 grâce au sculpteur A.Brachard à Sèvres.

 IMG_0918.JPG

 

 

La tasse trembleuse ou enfoncée, de forme conique et profondément encastrée dans la bague de sa soucoupe existe depuis le début du XVIII°Siècle à la manufacture de Vincennes. C'est Jacob Petit qui contribue à remettre au goût du jour cette forme et le surdécor de rinceaux dorés et d'applications de fleurs.

175-copie-1.JPG

 

IMG_0942.JPG

                                                             Marque de Jacob Petit "JP" en bleu sous l'émail

 

 

 

Publié dans Céramique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article